La plongée à Rodrigues avec Francis Le Guen

Rodrigues le 15 juin 2009, Bouba Diving Club, grande passe sud-est.
8ème jour de reportage et aujourd’hui tout s’accélère.
Ce matin, le vent est tombé, la houle qui depuis 2 jours a gêné les prises de vue a quasiment disparue, le ciel est limpide.
La plongée s’équipe : Benoît De Baize patron du Bouba Diving et son pilote Francis, Jacky Degrémont du Cotton Dive et Jérôme du club de kitesurf Osmowings,venus prêter main forte sont également là.

Benoit et son bateauL’ambiance est guillerette, l’humeur est au beau fixe, les conditions sont, enfin, presque idéales. On sent que c’est le Jour !
A 9 heures 30 tout le monde embarque direction “Coco-fesse”, une belle plongée qui doit permettre à Francis de faire ses premiers grands angles dans les meilleures conditions.
Même si les plongées se sont enchaînées et que site après site, Francis a déjà collecté une très belle galerie de photos, en macro pour la plupart, il lui manque encore des photos grand angle avec les barracudas, carangues, lutjans, fusiller etc.

Il faut dire aussi que Francis, exigeant jusqu’au-boutisme a déjà fait pas mal de dégâts; jugez plutôt : deux patrons de club au tapis avec un tympan crevé chez Benoît, (mais rassurez-vous tout rentre dans l’ordre petit à petit) et un dos en vrac chez Jacky qui commence à sentir le poids des ans (dit-il)… on blague. Notre équipe ressemble à un hospice de vieillards. Francis lui continue imperturbable mais avec des exigences toujours plus folles. Il carbure au coca light à raison d’une canette toutes les 15 minutes ! L’hôtel doit réapprovisionner pour éviter la fatale rupture de stock et nous avons même dû aller nous ravitailler à Port-Mathurin, chez le chinois, le coca light par caisses! (véridique).
Je reste à terre pour veiller au grain.
11h30, la plongée est de retour. J’observe au loin, vaguement inquiet… A mesure que le bateau s’approche de la plage, je constate qu’il y a grand bruit à bord, une discussion apparemment animé, des grands gestes et des rires.
Tout va bien.
On débarque et on commente.

Whaoo ! Belle plongée, beau site, beaux poissons, bref “tou korec” comme disent les Rodriguais.

La plongée à Rodrigues

Bon, c’est l’heure de manger et on ne plaisante pas avec ces choses là !
Francis lui part dans sa chambre pour dérusher.

On boit une bière au restaurant du Mourouk Ebony avec Benoît et Jacky en attendant Francis. La vue sur le lagon et ses couleurs Maldiviennes est absolument époustouflante !

Faut bien se taper le sale boulotA 12h30 je vais chercher Francis dans sa chambre et il me montre tout content les premières photos de cette première plongée du matin.

Un magnifique mérou en pleine eau, des carrangues bleues sublimes… le bonheur.
Cet après-midi, re-plongée sur le site de Couzoupa pour quelques macros biens senties.

Demain plongées plus au large pour les grands angles. Mais c’est une autre histoire…

Vous êtes ici : Le blog de Tropicalement Vôtre » Récits de voyages » La plongée à Rodrigues avec Francis Le Guen


Un avis sur “La plongée à Rodrigues avec Francis Le Guen”

  1. Quelle mauvaise foi dans cet article ! Et que de publicité pour un soda aux extraits végétaux dont je goute il est vrai la fraicheur pétillante à l’occasion… 😆
    Un grand merci à tous les rodriguais et au big boss de Tropicalement Votre qui ont grandement facilité mon reportage sur place. On ne revient pas indemne de Rodrigues : En fait, on y revient toujours…

Donner votre avis