Le blog de Tropicalement Vôtre, guadeloupe

La Maison du Cacao en Guadeloupe

20 mai 2015

maison-cacao

Superbe jardin tropical parsemé de multiples variétés de cacaoyers, la Maison du Cacao en Guadeloupe fait partie des sites incontournables à visiter pour tous les voyageurs gourmands. Découvrez la saveur originelle du plus gros péché de gourmandise de l’être humain : le chocolat.

L’histoire du cacao en Guadeloupe

La culture du cacao en Guadeloupe est apparue sur l’île au cours du XVIIe siècle. Grâce à une culture et à des procédés de fabrication plutôt simples, de nombreuses familles guadeloupéennes se sont lancées dans la production de cacao pour vivre. Si aujourd’hui, les cultures de la banane et de la canne à sucre sont bien plus rentables, la fabrication du cacao subsiste grâce à l’acharnement de quelques passionnés. La maison du Cacao est située au cœur d’une ancienne région productrice et vous propose de partir à la découverte de l’histoire de la production du cacao. Ce site incontournable de la Guadeloupe vous fait voyager à travers les siècles et les pays précurseurs de la production.

Visite de la Maison du Cacao

Située non loin du Caraïb’Bay Hotel, à l’ouest de Basse-Terre, la Maison du Cacao vous accueille dans un magnifique jardin tropical planté de caféiers, d’ananas, de roucous et, bien sûr, de cacaoyers. Vous avez ainsi l’occasion d’observer ce fruit qui pousse à même le tronc : la cabosse. Vous suivez ensuite une balade retraçant toute l’histoire et les étapes de fabrication du cacao, de la fermentation à la torréfaction en passant par le séchage.

La visite de la Maison du Cacao en Guadeloupe se poursuit par une explication instructive sur la fabrication du bâton et de la pâte de cacao. Enfin, récompense bien méritée et tant attendue par les plus gourmands : la dégustation. Vous pouvez goûter à un savoureux chocolat chaud préparé sous vos yeux et déguster les fèves de la cabosse. Pour finir, une petite boutique située à la fin du parcours vous propose des souvenirs sous différentes formes : tablettes, confitures de cacao, éclats de fèves ou encore gâteaux au chocolat…

Informations pratiques

Pour découvrir la Maison du Cacao lors de votre voyage en Guadeloupe, plusieurs choix s’offrent à vous. Vous pouvez soit inclure la visite lors d’un combiné Guadeloupe, soit profiter de votre séjour au Caraib’Bay Hotel ou à l’habitation Grande Anse 3* pour faire un détour par la célèbre fabrique. Ces deux établissements se trouvent à proximité de la Maison du Cacao.

La Maison du Cacao en Guadeloupe est par ailleurs ouverte tous les jours de la semaine de 10h à 17h de décembre à avril et de mi-juillet à fin août, et du lundi au samedi aux mêmes horaires le reste de l’année. Elle est par contre fermée du 15 septembre au 15 octobre.

Envie de vous faire plaisir et de régaler vos papilles lors d’un prochain voyage en Guadeloupe ? La Maison du Cacao en Guadeloupe fait assurément partie de nos coups de cœur !

Les incontournables des Saintes

11 février 2015

sainte-guadeloupe

Situées au large de la Guadeloupe, les Saintes sont composées de deux petites îles encerclées par des îlots inhabités. Les paysages arides des Saintes en font leur particularité : très peu de pluie, pas de source, un véritable désert au cœur des Caraïbes ! Tour d’horizon des sites incontournables des Saintes.

Terre de Haut

Installée sur une superbe baie, Terre de Haut est classée comme la troisième plus belle baie du monde ! La ville n’est composée que d’un square et d’une mairie mais s’étend tout le long de l’eau dans un décor flamboyant. Si la visite peut se faire en une journée, il est tout de même conseillé d’y rester au moins une nuit pour profiter de son atmosphère.

Le Fort Napoléon

Cette imposante forteresse militaire qui servit aussi de pénitencier abrite aujourd’hui un musée très intéressant sur l’histoire des Saintes. Outre l’aspect culturel du lieu, l’on notera aussi le superbe panorama sur la Guadeloupe offert par les hauteurs de l’île.

Le Pain de Sucre

Impossible de faire le voyage jusqu’aux îles des Saintes sans passer par le Pain de Sucre, joyau naturel niché entre deux immenses rochers granitiques (mornes). La plage de Pain de Sucre est probablement l’une des plus belles de la région, avec ses panoramas sublimes sur la Guadeloupe, sa crique privilégiée et ses eaux turquoise. Pain de Sucre est aussi l’endroit rêvé pour faire de la plongée sous-marine et observer des poissons trompettes, des diodons et des coraux multicolores.

L’Anse Crawen

Non loin de Pain de Sucre, l’Anse Crawen est une superbe plage de sable gris, sauvage et encore peu explorée. L’atmosphère est unique, l’on se baigne ici en toute intimité loin des zones touristiques de la Guadeloupe. Un incontournable des Saintes pour un voyage de noce.

La plage de Pompierre

Restons du côté des plages paradisiaques en découvrant la plage de Pompierre, véritable paysage de carte postale avec ses palétuviers, ses cocotiers et ses aires spécialement aménagées pour le pique-nique. La plage est située au bord d’un lagon turquoise et dispose de fonds marins exceptionnels.

Terre de Bas

C’est l’endroit rêvé pour un voyage hors des sentiers battus aux Saintes. Les petites criques sauvages de la côte côtoient les reliefs escarpés des terres et forment un paysage à couper le souffle. Spécialité de Terre de Bas : les Salakos, ces chapeaux plats bordés de madras. C’est ici que l’on trouve les plus beaux !

L’ancienne poterie

Les Saintes disposent aussi d’un patrimoine culturel et historique fascinant. L’on trouve encore, sur Terre de Bas, les vestiges d’une ancienne poterie des Saintes, où il est possible de visiter les restes des bacs d’évaporation, de l’atelier, des fours et du moulin à bêtes.

La plage de Grande Anse

Du sable doré, les alizés venus de l’Atlantique, une fraîcheur appréciable… Bienvenue sur la plage de Grande Anse, réputée pour sa balade en bord de mer. Attention, à cause de forts courants, la baignade y est interdite.

La boucle de l’Étang

C’est l’une des meilleures randonnées sur les Saintes, idéale à faire en couple ou en famille. L’on y découvre la richesse de la flore de Terre de Bas en traversant une forêt sèche, l’on part à la rencontre des tortues, des anolis et des libellules en profitant d’un superbe panorama depuis les falaises.

Les incontournables de Marie-Galante

5 décembre 2014

plages de la Feuillère

Troisième île des Antilles Françaises de par sa taille, Marie-Galante réjouit les voyageurs avec ses immenses plages de sable fin.

Située au sud de Grande-Terre, en Guadeloupe, l’île est un petit paradis terrestre pour les voyageurs souhaitant découvrir des terres inconnues, loin des hordes de touristes. Des plus beaux monuments de l’île aux célèbres distilleries en passant par quelques-unes des plages les plus appréciées, voici un tour d’horizon des incontournables de Marie-Galante.

Le château Murat

Ancienne exploitation sucrière, le château Murat s’est aujourd’hui transformé en un écomusée. L’on y découvre un superbe parc avec vue sur le lagon, ainsi que les ruines de l’ancienne sucrerie.

L’histoire du lieu est fascinante. C’est ici que vivaient, dans de petites « cases à Nègres », 307 esclaves qui travaillaient pour la famille Murat sur l’exploitation.

Les plages de la Feuillère et l’Anse Canot

Située à l’entrée de Capesterre, la plage de la Feuillère est souvent réputée comme étant la plus belle plage de la Guadeloupe. Outre ses eaux turquoise bordées de cocotiers, l’endroit est aussi l’un des meilleurs spots de kitesurf.

Sur la côte nord-ouest de Marie-Galante, la plage de l’Anse Canot est particulièrement appréciée des familles, il s’agit de la plage la moins dangereuse de la région.

Le moulin de Bézard

Restauré à la fin du 20è siècle, le moulin de Bézard a réussi à conserver tout son appareillage datant du 19è siècle. Il est d’ailleurs encore en état de marche !

La dégustation du sirop de batterie

Obtenu après la cuisson du jus de canne, l’épais sirop de batterie est l’une des spécialités de Marie-Galante. De Capesterre à Grand-Bourg, il est possible de le déguster directement chez les producteurs locaux.

L’habitation Roussel ­ Trianon

L’habitation Roussel ­ Trianon fait partie des incontournables de Marie-Galante avec son histoire fascinante et ses nombreux bâtiments. L’on visite aujourd’hui les écuries, les moulins et les vestiges de l’usine et de la distillerie dans une ambiance hors du temps.

Les distilleries de Bellevue, Bielle et Poisson

Les trois distilleries de Marie-Galante ouvrent leurs portes et invitent les visiteurs à goûter au meilleur rhum du monde. Bellevue, à Capesterre, coule un rhum médaillé depuis 1769. Bielle, quant à elle, est une véritable attraction touristique avec son musée de la machine à vapeur, sa sucrote et sa boutique de produits locaux. Enfin, la distillerie Poisson fabrique le célèbre « rhum du Père Labat », vieux à 59°.

La Miellerie belle Hôtesse de Saint-Louis

Ceux qui n’aiment pas l’alcool se dirigeront plutôt vers la miellerie belle Hôtesse de Saint-Louis, à voir absolument lors de tout séjour en Guadeloupe. L’on y visite une vinaigrerie avec sa célèbre production de vinaigre de jus de canne, une savonnerie avec de nombreux savons au miel et bien sûr la miellerie et ses multiples produits primés à déguster directement sur place.

Les incontournables de Marie-Galante sont ici réunis pour vous faire vivre un voyage en Guadeloupe d’exception. Découverte de l’artisanat, de l’architecture ou encore des diverses productions locales, Marie-Galante fait partie de ces endroits à ne manquer sous aucun prétexte !

Découvrez Petite Terre, en Guadeloupe

2 septembre 2014

Découvrez Petite Terre, en Guadeloupe
Petites îles au large de Saint François en Guadeloupe, au coeur des eaux turquoise de la mer des Caraïbes, les îles de la Petite Terre étalent langoureusement leur splendeur… Embarquez sans attendre pour cet archipel constitué de deux îles, Terre de Haut et Terre de Bas, séparées par un lagon des plus magnifiques entre Grande Terre et la Désirade.

Découvrez les somptueuses couleurs de la flore de Petite Terre ainsi que ses nombreuses espèces animales, parfois surprenantes ! Petite Terre est aujourd’hui classée Réserve Naturelle de Guadeloupe permettant de protéger ce trésor de la nature et veiller à la survie d’espèces parfois menacées.

Petite Terre est une excursion fantastique pour tous les amoureux de la nature !

A la rencontre de la faune et de la flore de Petite Terre

Laissez-vous guider par les nombreux iguanes qui peuplent cette terre paradisiaque ; observez les bernard-l’ermites dépourvus de carapace ; découvrez les espèces endémiques de lézards, puis plongez dans les eaux claires du lagon et admirez la vie sous-marine. Avec vos palmes, masque et tuba, vous ferez de nombreuses rencontres avec une faune marine foisonnante et colorée : sorbes, colas, langoustes ou encore barracudas…

Approchez au plus près les dauphins, caressez les tortues et évitez de vous faire pincer par un crabe ! Levez les yeux au ciel : la magie continue… Le monde des oiseaux s’ouvre à vous et les espèces sont nombreuses également !

La flore est également exceptionnelle et très diversifiée de la flore aquatique à la flore terrestre. Promenez-vous à travers des petites forêts ou le long de la côte… Découvrez des espèces originales, rares ou encore protégées telles que l’agave ou le gaïac.

Petite Terre, Réserve Naturelle de Guadeloupe

Si les espèces aquatiques sont protégées naturellement par le lagon et le récif corallien, ceci est insuffisant pour préserver dans son ensemble ce bijou authentique que représente Petite Terre, qui est donc devenue en 1998 Réserve naturelle marine et terrestre, gérée par l’ONF. Inhabitée depuis 1972, cette île sauvage accueille cependant régulièrement des visiteurs, mais leur nombre ainsi que leur entrée restent limités, pour une veiller à la protection de ce territoire.

De même, l’accès à Terre de Haut est interdit, tout comme certaines activités sur Terre de Bas (camping, ski nautique, prélèvement d’espèces…), où un sentier de découverte vous permettra de profiter des attraits de l’île tout en la respectant.

Une découverte complète de Petite Terre

Le parcours de la réserve naturelle vous conduira d’abord vers la végétation de plage, pour ensuite partir à la rencontre des iguanes qui vous accompagneront agréablement. Le parcours vous guidera jusqu’au phare, destiné à l’origine à orienter les bateaux et transformé aujourd’hui en musée. Vous cheminerez jusqu’aux agaves, serez éclairé sur l’histoire de l’île, peuplée dans un premier temps par les Indiens Arawaks et Caraïbes, avant l’arrivée de Christophe Colomb et des Européens…

Vous ne pourrez qu’être transporté par cette terre paradisiaque, aux plages de sable blanc parsemées de cocotiers, aux eaux chaudes et transparentes où vous vous adonnerez avec joie au snorkeling ainsi qu’à d’autres activités tout aussi entraînantes. En effet, nombreux loisirs, nautiques comme terrestres, sont proposés pour parfaire votre journée sur l’île…

Comment vous rendre à Petite Terre ?

Des navettes partent de Saint François en direction de Petite Terre. Sinon, il est possible de louer un bateau avec ou sans skipper pour profiter d’une sortie en mer et apprécier la nature, tout simplement…

Carnaval de Guadeloupe : plus d’un mois de fêtes hautes en couleurs

29 janvier 2013

Carnaval de Guadeloupe

Dépaysante, enchanteresse et magique, la Guadeloupe est convoitée pour la beauté de ses paysages, la gentillesse de ses habitants et la richesse de sa culture. Cette île évoquant 1001 images merveilleuses sera en fête pour le grand Carnaval annuel ou petits et grands viendront s’amuser et vibrer sous les rythmes endiablés du carnaval. Costumes colorés, musique entrainante, chars et défilés : Vaval est là !

Succombez à l’ambiance lascive de ces festivités et à la beauté de cette île qui ne cesse de séduire depuis des siècles. Déjà à l’évocation du carnaval, vous imaginez les participants masqués, de longues nuits de fêtes et de danses effrénées et admirez les mariés burlesques suivis par une parade nocturne. Votre imagination ne vous trompe pas : la réalité du carnaval de la Guadeloupe est toute aussi magique.

Orchestres de rues, élections de reines, défilés de chars, le carnaval est un véritable festival haut en couleur où tout est prétexte à l’amusement et au divertissement.

Assurément, c’est tout ce mélange qui crée cette ambiance si particulière, exotique, insulaire, voluptueuse : une ambiance unique que l’on ne goûte qu’ici, en Guadeloupe.

Alors n’hésitez plus, venez assister à cette explosion de couleurs et de musique en séjournant en Guadeloupe entre janvier et février 2013.

Le carnaval de Guadeloupe a commencé !

16 février 2012

Carnaval de Guadeloupe

Les carnaval de Guadeloupe, événement culturel le plus attendu de l’année sur l’île, a commencé !
Fuyez le froid de l’hiver… Direction la Guadeloupe pour son rendez-vous annuel incontournable.

En janvier et février, la Guadeloupe s’anime ! Si vous passez vos vacances en Guadeloupe à cette période, vous ne pourrez pas passer à côté de cet événement grandiose et coloré. Les habitants de l’île, parés de leurs plus beaux costumes se sont emparés des rues de l’archipel pour vous faire vivre un moment de fête inoubliable.

Cet événement grandiose vous a concocté cette année un programme haut en couleurs et riche en émotions : des défilés de chars aux concours de costumes, de musique et de chansons en passant par les marathons de danse… Toutes les communes de Guadeloupe vous feront vibrer au rythme de la musique caribéenne pour vous faire découvrir un autre visage de cette destination !

Pointe-à-Pitre est, bien entendu, la capitale du carnaval et vous accueillera dans une ambiance des plus festives mais la grande parade du mardi « gras » à Basse-Terre le 21 février ou la grande parade nocturne de Saint-François le 20 février sont des événements à ne pas manquer. Le carnaval s’étend même jusqu’à la petite île de Marie-Galante…

Le carnaval de Guadeloupe ne laisser personne indifférent ! Ajoutez une dimension festive et conviviale à votre séjour en Guadeloupe et rendez-le inoubliable…

Départ de la Route du Rhum ce dimanche, de la Bretagne à la Guadeloupe, une traversée unique

28 octobre 2010

Route du Rhum
Cette année, La Route du Rhum promet un spectacle des plus grandioses, avec une inscription record de 87 bateaux participants ! Le départ est prévu ce dimanche 31 octobre depuis Saint-Malo, dont le village de course a déjà ouvert ses portes aux quelques 350 000 visiteurs recensés cette semaine.

Des chiffres records et un enthousiasme certain, car cette neuvième édition de la célèbre traversée transatlantique promet de belles surprises…

Parmi les différentes catégories de bateaux participants, on note le retour très attendu de la Classe Ultime, pour les grands bateaux. Les grands multicoques de plus de 60 pieds et sans limitation de taille vont de nouveaux être intégrés à la course. Ils avaient été jusque là évincés, suite à la disparition de Loïc Carradec en 1986, au large du golfe de Gascogne.

Avec quelques grands navigateurs attendus comme Michel Desjoyeaux, Armel Le Cléac’h, Vincent Riou ou encore Jean-Pierre Dick, le spectacle s’annonce grandiose ! Qui surpassera le record de la traversée, établi par Lemonchois, en 7 jours 17 heures et 19 minutes ?

L’arrivée est prévue dans une semaine et quelques jours à Pointe-à-Pitre, capitale de la Guadeloupe. Les bateaux de toutes catégories confondues franchiront la ligne d’arrivée sur la mer cristalline des Caraïbes, dans un cadre de plus festif : danses, chants, animations… la fête sera au rendez-vous. Un événement à ne pas rater !

logo de la Route du RhumAmoureux de la mer ou simplement adepte du « farniente », pourquoi ne pas profiter de cette course mythique pour visitez l’archipel de Guadeloupe ?

De Basse-Terre à Grande-Terre, découvrez une île aux ressources naturelles surprenantes et toute la chaleur de la culture créole !

Cap sur la Guadeloupe pour l’arrivée de la Route du Rhum

Suivez la Route du Rhum en direct sur http://www.routedurhum-labanquepostale.com

Premier voyage dans les Caraïbes françaises

3 juillet 2009

Couché de soleil en Guadeloupe

Émilie rentre ravie de son séjour en Guadeloupe. Pour son premier voyage dans l’archipel, la joie de vivre de ses habitants, le soleil et les paysages variés lui ont donné une mine des plus radieuses. Grâce aux conseils avisés de Francelise, notre conseillère en chef de la destination Caraïbes, Emilie a pu découvrir le paysage épuré parsemé de palmiers et cocotiers sur le bord des étendues de plages aux eaux cristallines de la Grande-Terre offrant à ses visiteurs une ambiance à la fois relaxante et festive. La Basse-Terre, plus vallonnée et colorée par les multiples jardins tropicaux l’a embarquée vers une aventure au cœur des cascades et des chutes d’eau, défiant la géante et tumultueuse Souffrière, à travers les champs de canne et ses distilleries qui vous initient aux saveurs diverses et variées d’un art ancestral pour finir sur ses plages dorées à perte de vue.
L’île papillon a tant à offrir…

Émilie garde un souvenir des plus agréables du chaleureux accueil des hôtels où elle a séjourné, tout particulièrement au sein des petites structures intimistes, telles que la Toubana et le Jardin de Malanga.

L’île de Marie-Galante, le coup de cœur d’Émilie !

Une île bordée de superbes plages, plongée dans le calme et le dépaysement authentique de la Caraïbe où la nature s’exprime. Il fait bon vivre sur Marie-Galante, sa tranquillité si reposante, sa cuisine traditionnelle et la générosité de ses habitants marquent les esprits.

Après Marie-Galante, son antagoniste : Les Saintes ! Le calme de Marie-Galante s’oppose au dynamisme des Saintes. Petit conseil, louez un scooter ou un vélo et faites le tour de cette île hors du commun. Cette petite île de pêcheurs pleine de vitalité est très appréciée des vacanciers en quête d’aventure et d’animation. Le site est idéal pour la pratique de la plongée, les ballades et sports nautiques.
Les barbecues et restaurants de bord de plages, spécialités de poissons et fruits de mer, raviront vos papilles. Ouvrez l’œil et vous croiserez certainement le regard d’énormes iguanes vous guettant à l’abri d’un feuillage.

L'île de Marie-Galante